Fête des Gardians
le 1er mai 2014 avec le Finepix S8400

cliquez sur chaque image pour la voir plus grande





Le sourire de cette belle arlésienne en rouge devant mon objectif (merci),



toutes ces magnifiques fleurs qui vont si vite se fâner et disparaître,



















l'Homme de Bronze qui n'a pas bougé de l'Hôtel-de-Ville (et pourtant),



ce gardian qui s'en va sur son cheval (il reviendra peut-être l'an prochain),



et ces personnes qui pêchent je ne sais quoi dans le Rhône (chut!)





sont des images que j'ai vécues étrangement dans un détachement total.
Y a-t-il plusieurs dimensions dans l'imagerie et ...
suis-je entrain de quitter une dimension pour passer dans une autre
ou tout simplement l'effet de la réaction au traitement que j'ai reçu
il y a deux ans suite au décès de Francette?

Samedi 3 mai 2014
Ouf! Ça va bien mieux

cliquez sur chaque image pour la voir plus grande

Je retrouve un sens et de la beauté aux fleurs que je photographie








Jean VICHNIACOFF alias louviou sur le Web, dans sa quatre-vingtième année.
La nature humaine est fragile, surtout dans mon cas de vieux fada.

  Lisez la page des commentaires sur mes photos en y ajoutant éventuellement le vôtre